Le rapport sur les risques liés aux balcons dévoilés

Un rapport réalisé par l’Agence qualité construction sur les risques liés aux balcons met en évidence les principaux défauts ayant entraîné des incidents et formule des recommandations.


Le Samedi 05 octobre 2019
Selon l'agence qualité construction, le rapport sur les risques liés aux balcons met en évidence des récurrences dans les accidents

Suite à plusieurs accidents de balcons, le ministère de la Cohésion des territoires a commandé en novembre 2017 un rapport afin de dresser un état des lieux de ces ouvrages et formuler des recommandations. Vous envisagez d’acheter un appartement dans Rennes Centre ? Spécialiste du marché de l’immobilier sur Rennes et sa région, l’agence Rennes Immobilier, vous accompagne dans votre projet d’investissement.

Les défaillances mises en évidence par le rapport

Réalisé par l’Agence qualité construction, le rapport sur les risques liés aux balcons met en évidence des récurrences dans les accidents. En effet, la plupart des défaillances ont lieu en résidentiel et sur des ouvrages en béton (plus de 90%).

Sur les 192 dossiers étudiés, 89 sont liés à des défauts d’infiltration. La plupart du temps, des fissurations ont été constatées au niveau de la jonction entre la dalle du balcon et la façade (deux cas sur trois). Le rapport met notamment en cause deux procédés constructifs, celui du coulage des balcons dans un second temps avec mise en attente des aciers et celui de l’emploi d’éléments de balcons préfabriqués.

Une trop faible pente de l’ouvrage a parfois été à l’origine de dégâts, de même que des défauts sur les systèmes d’étanchéité. D’autres risques sont mis en évidence dans le rapport, notamment ceux liés au mauvais vieillissement des matériaux (décollement des carrelages, décollement d’enduit) mais aussi, dans 15% des cas, ceux liés à la structure même du balcon (placement défaillant des armatures, mise en œuvre incorrecte du béton).

Les recommandations du rapport

À la suite de ces constats, l’Agence qualité construction a formulé plusieurs propositions pour limiter les risques. Si des progrès sont suggérés au niveau de l’évacuation des eaux pluviales, de l’étanchéification des balcons, ou du niveau de pente minimal des ouvrages, le rapport recommande également un meilleur contrôle des ouvrages.

Il s’agit notamment de mieux contrôler les ouvrages au moment de leur construction, en particulier au niveau de la disposition des armatures et du système d’étanchéité. L’instauration d’audits réguliers sur les ouvrages existants (au moment des ravalements par exemple) pourrait contribuer à diminuer le nombre d’incidents.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus