Louez votre bien immobilier… en pièces détachées !

Louez votre cave, votre jardin, votre cuisine ou votre bureau. Pour une heure, un jour ou un mois, et obtenez un revenu immobilier, autrement.


Le Samedi 22 décembre 2018
louer son bien en pièces détachées, le guide

Pourquoi se limiter à une version classique et traditionnelle de l’immobilier locatif, qui consiste à louer son appartement, meublé ou non ? À l’heure de l’ubérisation, de plus en plus de propriétaires de résidence principale envisagent de rejoindre le mouvement et de louer leur bien immobilier à Rennes ou ailleurs « en pièces détachées » ! Explications.

AirBnB proposait de louer sa chambre. Louez votre cave, ou votre cuisine !

Garage, cave, grenier, cuisine, chambre, jardin, vous pouvez en effet louer individuellement chaque pièce ou dépendance de votre bien immobilier. Plusieurs plateformes numériques ont récemment fait leur apparition pour permettre de louer une partie de son logement de manière sécurisée et ponctuelle. À l’instar du fameux AirBnB qui se limitait aux chambres séparées.

Ce concept novateur de location partielle et ponctuelle est en passe de révolutionner l’immobilier locatif. L’offre est simple : mettre en location son jardin pour une garden-party, son garage pour abriter la moto du voisin, son salon pour un cocktail, sa cuisine pour un cours culinaire, etc.

Réunion, séance photo, cours particulier, stockage d’entreprise, événement familial, les types de besoins et d’occasions sont beaucoup plus nombreux que ce que l’on pourrait penser ! Des sites spécialisés de mise en relation sur internet proposent donc aux propriétaires et aux locataires ponctuels de s’entendre et de procéder à la location en bonne et due forme d’une pièce ou d’une partie spécifique d’un logement, incluant, même pour quelques heures seulement, le paiement garanti, l’assurance, le ménage, etc. 

N’importe quel propriétaire, ou locataire sous réserve d’accord de son bailleur, peut louer son bien immobilier. Et obtenir des revenus de cette façon (qu’il devra évidemment déclarer comme tels !). Il peut s’agir d’un immense jardin, d’un salon volumineux, d’une cuisine très bien équipée, d’une pièce avec une décoration atypique… Les productions de cinéma avaient déjà recours à ce type d’occupation temporaire depuis très longtemps, ce ne sont désormais plus les seuls.

Un nouveau concept de revenu immobilier

Les revenus locatifs issus de ce genre de location peuvent aller de 6000 € (1 chambre louée 50 € la nuit, 120 jours maximums dans l’année), à 1500 € pour la location d’un jardin à l’occasion d’une garden-party, ou plus modestement 20 € pour la location d’un bureau pour une réunion pendant une heure !

Des milliers d’euros de revenus peuvent être également perçus en louant son toit pour une antenne-relais ou une partie de sa façade pour un affichage publicitaire (attention à veiller au respect des règles d’urbanisme de votre commune !)

Plus couramment, ce sont les garages et les places de parking qui sont très demandés dans les grandes villes, à proximité du lieu de travail par exemple. Lorsque vous êtes absent la journée, votre garage est rentabilisé et le soir, vous le retrouvez à votre retour ! Gagnant — gagnant.

Du point de vue fiscal, ces revenus sont considérés comme des revenus de location de biens immobiliers, selon le cas en revenus fonciers ou bénéfices industriels et commerciaux. Bon à savoir, certains cas sont sujets à une exonération : un spécialiste de l’immobilier saura vous informer sur le régime fiscal et les possibilités qui s’offrent à vous.

Pour en savoir plus:
Comment remplir sa déclaration IFI ?
Guide de l’investissement locatif
La Commission européenne attaque Airbnb
La nouvelle LGV Paris-Rennes est ouverte
Les principales mesures de la loi Elan
Les prix grimpent dans l’immobilier ancien
Présentation du quartier EuroRennes
La check-list du logement étudiant
La réforme des APL prend du retard
Les règles changent pour Airbnb en 2019
Le crédit d'impôt pour le remplacement de fenêtres va disparaître

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus