La check-list du logement étudiant

Logement étudiant : notre agence immobilière vous donne des conseils et une check-list des points importants à connaître, du bail à l’assurance.


Le Jeudi 18 octobre 2018
trouver un logement étudiant, la check-list

Premier logement, bail, dépôt de garantie, location meublée, caution… Difficile pour un étudiant d’y voir clair lorsqu’il se lance dans la recherche d’un appartement avant la rentrée universitaire. Notre spécialiste de l'immobilier à Rennes vous donne quelques conseils ainsi qu’une check-list à suivre pour vous y retrouver.

Aides : les étudiants ont droit à des aides au logement selon leur situation et sous réserve qu’ils répondent aux critères d’attribution. Ce sont les APL (Aide personnalisée au logement) et les ALS (Allocation de logement à caractère social) de la CNAF. Mais certaines universités ou organisations peuvent également vous apporter des aides. Veillez à bien vous renseigner

Assurance : vous avez l’obligation de respecter le règlement intérieur de votre immeuble et de souscrire à une assurance multirisque habitation. En cas de dégradation, vous êtes responsable.

Bail (contrat de location) : lisez attentivement votre contrat et ses clauses avant de le signer. Le nom et les coordonnées exactes du propriétaire, le montant du dépôt de garantie, l’assurance habitation, la durée et les clauses du bail, surface habitable et annexes, loyer de référence, montant hors charges, modalités de paiement et de révision, provision pour les charges et détail… Vérifiez la légitimité des clauses sur internet ou auprès de notre agence immobilière au besoin.

Caution ou dépôt de garantie : si vous n’êtes pas en mesure de payer intégralement et par vos seuls revenus votre loyer, un garant se portera caution pour vous (parent ou organisme). Le dépôt de garantie est une somme déposée en prévision d’éventuels dommages. En location non meublée, le dépôt de garantie est limité à 1 mois de loyer. Le propriétaire aura 1 mois après votre départ pour vous rendre votre dépôt, après validation de l’état des lieux de sortie.

Dossier candidat : complétez au mieux votre dossier en préparant toutes les pièces justificatives et copies dont vous aurez besoin (pièce d’identité, certificat de scolarité, justificatif de domicile, preuve de ressources, caution parentale, relevé bancaire, RIB, extrait de casier judiciaire..) Toutes ces pièces ne sont pas obligatoires et vous avez le droit de refuser de les fournir, mais le propriétaire pourrait vous pénaliser. Utilisez votre jugement.

État des lieux : assurez-vous de réaliser (à l’entrée et à la sortie) un état des lieux minutieux et notez noir sur blanc tous les problèmes même minimes. Si le propriétaire ou l’agence immobilière  refuse de les noter, un huissier pourra le faire (à son compte). En cas de vice caché, vous disposez de 10 jours pour modifier cet état des lieux.

Pour en savoir plus:
Guide de l’investissement locatif
La nouvelle LGV Paris-Rennes est ouverte
Comment remplir sa déclaration IFI ?
Les prix grimpent dans l’immobilier ancien
Ce que la loi Elan change pour l'immobilier
La Commission européenne attaque Airbnb
Présentation du quartier eurorennes

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus