Le crédit immobilier se porte bien en France

L’immobilier reste un investissement refuge pour les français, qui dépensent en moyenne 168 000 € pour leur résidence principale.


Le Mercredi 12 décembre 2018
l'immobilier reste un bon investissement d'après les français

Pour 70 % des français, l’immobilier est une valeur sûre, un investissement refuge préférable à l’assurance-vie. Nous sommes nombreux à investir dans le locatif, après avoir d’abord acheté une résidence principale. L’investissement immobilier type en France se chiffre autour de 168 000 € en moyenne.

Les motivations des personnes qui investissent dans l’immobilier sont la constitution d’un patrimoine à transmettre, la sécurisation d’un revenu pendant leur retraite et la défiscalisation. 47 % des primo-investisseurs de l’investissement Pinel à Rennes se déclarent prêts à renouveler l’expérience. Un secteur qui semble avoir encore de beaux jours devant lui.

Les Français moins endettés par l’immobilier que leurs voisins

L’immobilier n’est d’ailleurs pas le secteur responsable de l’endettement des français, loin s’en faut. C’est ce que révèlent les dernières statistiques sur le crédit immobilier dans les différents pays de l’Union européenne.

Les français sont moins endettés par l’immobilier que leurs voisins allemands ou anglais. Et ce, malgré les 984 milliards d’euros de crédits immobiliers en cours en France en 2017. Il faut dire qu’en Allemagne ils étaient de 1175 milliards. Pour en revenir à une échelle plus parlante aux ménages, chaque propriétaire français avait en 20 175 169 € d’emprunts immobiliers à charge, contre 196 289 € chez les danois !

La durée moyenne des crédits immobiliers en France est de 18 ans, ce qui est relativement court par rapport au reste de l’Union européenne. Qui plus est nous sommes le pays ou le taux des crédits est le plus bas !

Le « modèle allemand » est malmené, car l’immobilier est loin d’y être accessible à tous : les prix ont augmenté de plus de 32 % depuis 2010, contre 8 % en France...

L’investissement Pinel

Rennes figure indiscutablement parmi les villes les plus dynamiques et actives de France, le taux de chômage n’y est que de 7,1 % en 2018. Rennes séduit de plus en plus l’ensemble des français, à trois quarts d’heure de route de la mer et 2 heures de TGV de la capitale, dans une région touristique et à la qualité de vie remarquable.

Autant d’arguments pour attirer les investisseurs immobiliers. Entre le cadre, les transports publics, la politique environnementale et l’offre culturelle de Rennes, les investisseurs y voient la promesse de rentabilité en immobilier locatif notamment.

L’investissement Pinel est largement encouragé, puisque la ville est classée zone B1. La réduction fiscale permise par le dispositif à Rennes peut donc aller jusqu’à 63 000 € selon l’engagement du propriétaire à louer son bien sur la durée.

Pour en savoir plus:
Le guide de la loi Pinel pour 2018 
Guide des taux d'intérêt en 2018
 

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus