Acheter une maison en viager : guide pratique

Le viager peut sembler être pour certains la solution idéale pour acheter une maison, en particulier si l’emménagement peut attendre. Guide du viager.


Le Lundi 01 octobre 2018
le viager pour acheter une maison

Acheter une maison à Rennes en viager peut être une solution alléchante pour de nombreuses personnes intéressées par l’investissement immobilier, sans pour autant vouloir emménager tout de suite. Guide des points principaux à prendre en compte avant de se lancer dans un achat sous forme de viager.

Acheter une maison en viager : le principe des rentes

Acheter un bien viager coûte beaucoup moins cher qu’un achat classique : le prix de vente d’un viager libre est réduit significativement par rapport à la réalité du marché. Et cette décote est encore plus importante si le viager est occupé.

Contrairement à la plupart des achats immobiliers, le viager évite de devoir souscrire à un emprunt avec apport de capitaux importants et intérêts (ce qui « ajoute » à vos économies).

Le montant versé à la signature du contrat de viager pour acheter une maison est en général minime par rapport à la somme totale (soit moins de 30 % de la valeur vénale du bien). Dans tous les cas, le prix final de vente dépend de la durée de vie du vendeur : vous versez tous les mois ou trimestres une rente.

Si vous optez pour un viager occupé, les petits travaux de rénovation, l’entretien, la taxe d’habitation et les réparations courantes sont à la charge du crédirentier occupant. Toutefois, la taxe foncière et les gros travaux de rénovation seront à votre charge (comme c’est le cas pour n’importe quelle acquisition immobilière).

Le viager : pour investir dans l’immobilier plus que pour se loger

En viager, vous pouvez procéder à la revente de votre bien à tout moment, même s’il est occupé. Mais vous ne pourrez ni louer à une autre personne, ni occuper vous-même ce bien. Il est évidemment déconseillé d’opter pour un viager si vous êtes à la recherche d’une résidence d’habitation principale, ce qui fait du viager une solution plus adaptée à un projet d’investissement plutôt que de résidence.

Vous l’aurez compris, le prix final d’un bien immobilier acheté en viager dépend de la durée de vie du vendeur. Vous devez verser tous les mois (ou tous les trimestres) une rente viagère, pour le temps restant à vivre du crédirentier. Pour éviter la situation financièrement inconfortable de devoir payer une rente pendant votre retraite, mieux vaut acheter une maison en viager à une personne ayant préférablement une ou deux générations de plus que vous.

Enfin, vous devriez souscrire à une assurance-décès dans le cas ou vous décéderiez avant le vendeur, faute de quoi vos héritiers seront responsables de la rente viagère jusqu’au décès du vendeur. À ce titre, l’achat en viager sans assurance est un risque de charge financière pour vos héritiers.

Pour en savoir plus:
Budget d’achat d’un bien immobilier
Où acheter suivant votre situation
Dans quel quartier acheter une maison

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus