Quels sont les frais à prévoir lorsque l'on vend un bien immobilier ?

: Il y a un certain nombre de frais à engager lors de la mise en vente d’un bien immobilier. Cela va du home staging aux diagnostics immobiliers en passant par les frais liés aux documents obligatoires de copropriété le cas échéant et les frais d’agence.


Le Lundi 24 août 2020

Dans le cadre d’une vente ou d’un achat immobilier à Rennes ou ailleurs, il y a toujours des frais à prévoir et qui sont parfois non négligeables. Nous allons aborder dans la suite le cas du vendeur qui doit effectuer quelques démarches et produire un certain nombre de documents.
Les frais à prévoir pour le vendeur sont de quatre ordres :

• Le home staging,
• Les diagnostics immobiliers obligatoires,
• Les frais liés aux documents de copropriété à fournir à l'acquéreur,
• Les frais d’agence.

Les frais de home-staging

Lorsque l’on souhaite mettre en vente un bien immobilier, il est nécessaire de le présenter sous son meilleur jour en mettant en avant ses points forts.
C’est là que le home staging intervient en permettant de se débarrasser d’un certain nombre de défauts à moindre frais :

• Rangement et nettoyage en profondeur du bien.
• Déménagement des meubles désuets, encombrants ou trop typés.
• Petites réparations, peinture
• Ajout de petits mobiliers dans l’air du temps.

Ce type de prestations effectuées par un professionnel rompu à l’art de la décoration coûtent entre 1 et 4 % du prix du bien. Les chiffres sont là pour prouver l’impact positif sur la rapidité de vente des logements qui partent en moyenne en 15 jours tandis qu’il faut environ 90 jours aux autres biens.

Au-delà, de la mise en valeur du bien, il y a également les réparations obligatoires à effecteur pour s’assurer d’une vente rapide. Le budget est très variable en fonction de l’ampleur des travaux à effectuer et cela peut vite monter à plusieurs centaines voire milliers d’euros.

Le coût des diagnostics immobiliers

Lorsque l’on souhaite vendre un bien immobilier, certains documents doivent être impérativement fournis pour signer la vente. Ces documents permettent à l’acquéreur de mesurer précisément l’état du bien au regard des points mesurés par les diagnostics.
Les diagnostics immobiliers recouvrent plusieurs aspects techniques :

• État de l’installation électrique,
• État de l’installation gaz,
• Présence de termites ou de mérule,
• Présence d’amiante,
• Présence de plomb,
• Performance énergétique.

Les tarifs de ces diagnostics sont fixés librement par les professionnels et sont donc assez variables. Il faut compter plusieurs centaines d’euros par diagnostic selon la surface du bien.

Les frais lorsque le bien est en copropriété

Lorsque le bien est en copropriété, il est nécessaire de fournir à l'acquéreur les documents relatifs à l'état de la copropriété. Ces documents informent l’acquéreur sur :

• Le règlement de la copropriété.
• L’état des finances de la copropriété.
• L’état des parties communes.
• Les travaux en cours, prévus ou à prévoir.

Pour obtenir ces documents, il faut généralement passer par le syndic qui facturera ses services, notamment l'état daté dont le tarif est actuellement limité à 380 euros.

Les frais d'agence immobilière

Pour vendre vite et ne rien oublier parmi les nombreux documents à fournir (et les obtenir au meilleur prix), il est préférable de passer par les services d’une agence immobilière. Ces services sont tarifés et fixés librement par l’agence et le coût des honoraires est affiché en vitrine sur l’annonce de vente des biens immobiliers.
Ils sont généralement compris entre 4 et 8 % du prix de vente en fonction de la taille et du prix du bien. Ces frais ne sont pas à avancer et seront réglés le jour de la signature de l’acte authentique chez le notaire.

Pour en savoir plus:
Les français rêvent de terrasses et jardins en 2020
Les français font de la retraite par capitalisation

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus