Quels contrats d’assurance existent pour couvrir les sinistres survenant dans un logement ?

Obligatoire pour les locataires et vivement recommandée pour les bailleurs, la souscription à un contrat d’assurance habitation permet de couvrir les éventuels sinistres.


Le Mercredi 18 décembre 2019
contrats d’assurance existent pour les sinistres dans un logement

Personne n’étant à l’abri d’un sinistre (incendie, vol, dégât des eaux…), il est indispensable de prendre une assurance habitation pour pouvoir être couvert. Si vous prévoyez un achat de bien immobilier autour de Rennes, sachez que plusieurs types d’assurances peuvent être sollicités en cas de dommages.

La souscription à une assurance habitation est obligatoire pour un locataire

Responsable civilement en cas de survenue d’un sinistre (incendie, dégât des eaux, explosion) dans son logement, le locataire d’un logement meublé ou vide doit obligatoirement s’assurer « contre les risques dont il doit répondre en sa qualité de locataire et d'en justifier lors de la remise des clés puis, chaque année, à la demande du bailleur. »

À noter, la souscription à une assurance habitation n’est pas obligatoire pour le bailleur, mais est fortement recommandée. L’assurance habitation permet en effet de couvrir ces fameux risques et peut être complété par une garantie responsabilité civile.

Cette dernière a pour but de couvrir les dommages causés aux voisins et aux tiers en cas d’extension du sinistre. Le contrat multirisque habitation (MRH) offre quant à lui une couverture plus large puisqu’il comprend trois principales garanties : incendie, vol et dégât des eaux.

- La garantie incendie d’un contrat d’assurance habitation intègre tous les dommages liés à un incendie mais également les accidents d’ordre électrique ou encore ceux causés par la foudre ou une explosion. Cette garantie couvre les responsabilités du locataire mais aussi celles du propriétaire.

- La garantie vol du contrat d’assurance habitation couvre tous les biens meubles courants de votre logement (meubles, appareils électroménagers…), dès lors que le vol a été commis par effraction, escalade, par le personnel de maison, par usage de fausses clés. Si vous détenez des biens sensibles ou précieux (tableaux, pierres précieuses, bijoux…), vérifiez bien que ceux-ci sont inclus dans le contrat.

- La garantie dégât des eaux traite plus particulièrement des dommages causés par l’eau au logement, aux biens mobiliers, ou encore aux embellissements réalisés. Parmi les motifs considérés comme étant à l’origine d’un dégât des eaux, on recense : une fuite, une rupture, un débordement de canalisations non enterrées, une fuite ou un débordement d’un radiateur, d’un appareil électroménager ou d’une baignoire, d’un engorgement ou débordement de gouttière, des infiltrations d’eau.

Le cas de l’assurance de la copropriété

Si vous résidez dans une copropriété, sachez que le syndic doit souscrire à un contrat d’assurance pour couvrir les parties communes (couloirs, murs extérieurs, hall, canalisations collectives, éventuel conduit de cheminée et toiture).

En cas de dégât des eaux, des règles d’indemnisation spécifiques existent et sont fixées par les conventions CIDRE et CID-COP.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus