Les tendances du marché de l’immobilier en quelques chiffres

Afin d’avoir une vision globale du marché de l’immobilier national, retour sur quelques chiffres clés : prix moyen, délais de vente, marge de négociation…


Le Lundi 21 octobre 2019
tendances du marché immobilier français en 2019

Alors que les Notaires de France enregistraient fin mars 2019 environ 985.000 transactions en cumul sur 12 mois, Rennes Immobilier vous propose un focus sur les chiffres-clés de l’actualité immobilière des six premiers mois de 2019. Si vous envisagez d’acheter une maison sur Rennes Centre, faites appel aux conseils de notre agence.

Les tendances des prix de l’immobilier en France

Tandis que le cap des 10.000€ du mètre carré a été dépassé sur Paris en janvier 2019, d’autres villes enregistrent également des records en termes de prix. Neuilly-sur-Seine est ainsi la ville qui affiche le plus gros budget « logement ». Pour acquérir un bien dans cette ville, il faut en effet prévoir un budget moyen de 903.208€. En région, c’est à Lyon que le prix du mètre carré est le plus cher : 4.794€/m².

En termes de prix des logements, la ville reprend donc à Bordeaux le titre de ville de province la plus chère. Les prix à Bordeaux restent toutefois assez élevés : 4.593€/m². Certaines villes ont par ailleurs connu de fortes hausses au niveau des prix de l’immobilier tandis que d’autres ont enregistré de fortes baisses. Selon les chiffres recueillis par le baromètre LPI-SeLoger, c’est  Cherbourg qui arrive en tête des plus fortes progressions annuelles.

La ville a en effet vu ses prix augmenter de 11,6% sur les douze derniers mois pour atteindre 1.886€/m². À l’opposé, c’est à Quimper que les prix ont le plus baissé : -8,3% pour atteindre un prix au mètre carré de 1.452 euros. À titre indicatif, au niveau national, le prix de l’immobilier a enregistré une hausse de +3,5% sur un an.

Tout sur les délais de vente moyens et marges de négociation

D’autres indicateurs permettent de dresser un portrait du marché de l’immobilier au 1er semestre 2019. Concernant le délai de vente, celui-ci atteint en moyenne 90 à 100 jours au niveau national. Il se réduit à 34 jours sur Paris et peut aller jusqu’à 116 jours à Limoges. Dans les villes où le marché de l’immobilier n’est pas tendu, il est en outre tout à fait possible de tenter une négociation.

Certaines villes se démarquent plus que d’autres en termes de marge de négociation. En Champagne-Ardenne, cette pratique est d’ailleurs fortement employée puisque c’est dans ce département que l’on constate le plus gros écart entre le prix signé d’une maison et son prix affiché (11%). Enfin, signe d’un fort dynamisme immobilier, la ville de

Tourcoing a vu la demande bondir de 56,1%. À ce niveau, la question d’une pénurie de logements peut se poser.

Vous en saurez davantage sur le marché immobilier rennais grâce à notre prochain article.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus