Comment sont amenées à évoluer les conditions de prêt immobilier en 2020 ?

Après une année incroyablement favorable à l’obtention de crédits immobiliers, comment se dessine l’année 2020 ? Banques sommées de durcir leurs conditions d’octroi, croissance en berne et spectre du Coronavirus nous donnent un vague aperçu de ce qui nous attend.


Le Jeudi 21 mai 2020
les banques durcissent les conditions d'attribution de prêts

2019 a été une année record pour le crédit immobilier, avec notamment des taux d’intérêt historiquement bas, la durée des prêts allongée ou encore un apport personnel moins important, voire parfois nul. L’année passée a entre autres vu les banques assouplir grandement leurs conditions d’octroi de crédit. Cela a eu pour effet une augmentation remarquable du nombre de prêts immobiliers, et donc de transactions immobilières. Quelles sont les prévisions pour 2020 ? Présentent-elles l’opportunité d’acheter un T2 à Rennes ?

Les banques appelées à être plus sélectives quant à l’octroi des crédits immobiliers

Devant certains excès des établissements bancaires dans l’octroi de crédits immobiliers à leurs clients, le HSCF (Haut Conseil à la Sécurité Financière) a imposé à ces derniers un taux d’endettement qui ne peut dépasser 33% et une durée d’endettement qui ne peut aller au-delà de 25 ans.

Cette année par exemple, de plus en plus acheteurs non primo-accédant seront susceptibles de se voir refuser l’octroi d’un second prêt immobilier, dans le cas où leur taux d’endettement global serait supérieur au tiers de leurs revenus.

Le Coronavirus peut-il avoir un impact sur les tendances immobilières 2020 ?

Avec l’incertitude qu’il fait planer sur les marchés financiers et la croissance mondiale, le Coronavirus pourrait bien impacter les tendances du marché immobilier : l’investissement dans la pierre parait comme le placement le plus sûr en cette période de crise, et il n’est pas impossible que l’année 2020 soit aussi fructueuse que 2019 en termes de transactions immobilières.

Mais quelle est la relation entre crédit immobilier et Coronavirus ? Selon un article du site web le-prêt-immobilier.com, « la baisse des taux d’emprunt d’Etat devrait permettre aux banques de reconstituer leurs marges plus vite que prévu. Un apport inespéré qui leur permettrait de proposer de nouveau des crédits à taux très bas (…) ».

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus