Comment le gouvernement entend lutter contre le démarchage abusif dans le secteur de la rénovation énergétique ?

Pour mettre un terme aux nombreuses actions de démarchage abusif, le gouvernement a déployé un plan pour renforcer le contrôle des plateformes et des artisans.


Le Jeudi 30 janvier 2020
 lutter contre le démarchage abusif dans le secteur de la rénovation énergétique 

Alors que plusieurs aides de l’État sont disponibles dans le secteur de la rénovation énergétique, de nombreuses arnaques ont été décelées, ce qui a tendance à enfreindre la confiance des particuliers. Si vous envisagez d'acheter un appartement près de la gare de Rennes, vous êtes peut être concerné par l’une de ces aides ?

La rénovation énergétique, une priorité nationale

Le nombre de logements mal isolés en France est aujourd’hui estimé à 7 millions. Annoncé comme une priorité nationale, le plan de rénovation énergétique des logements doit concerner 500.000 logements par an et doit participer à l’objectif de neutralité carbone prévu pour 2050.

Pour atteindre son objectif, le gouvernement a lancé en septembre 2019 le dispositif SARE, un service d’accompagnement pour la rénovation énergétique. Celui-ci a pour mission d’informer les Français et les aider à identifier les travaux susceptibles d’améliorer leur confort et diminuer leur facture de chauffage.

À partir de 2020, l’aide à la rénovation énergétique des bâtiments deviendra par ailleurs une prime qui sera majorée pour les ménages les plus modestes et supprimée pour les plus aisés. Distribuée par l’Anah, elle vise à remplacer le crédit d’impôt pour la transition énergétique… Plus précisément, elle concernera quelque 150.000 ménages pour la conversion de chaudière et 200.000 pour des travaux d’isolation. Elle évitera en outre aux ménages de ne plus avancer le montant couvert par l’aide.

Un plan de lutte contre les démarchages abusifs

La pluralité des aides n’est toutefois pas pleinement exploitée en raison de nombreuses actions de démarchage abusif. Les gens ont en effet tendance à se méfier des offres de rénovation énergétique que l’on peut leur proposer.

Pour contrer ce phénomène, le gouvernement a décidé de lancer un plan de lutte contre les arnaques et le démarchage abusif dans le secteur de la rénovation énergétique. Établi en coordination avec la secrétaire d'État à l'Économie Agnès Pannier-Runacher et le ministre du Logement Julien Denormandie, celui-ci vise à renforcer le contrôle autour de ces « plateformes qui passent ces coups de fil, (...) ces artisans qui travaillent mal ».

Pour en savoir plus:
Anticiper les aléas de la vie pour mieux se protéger

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus