Guide des aides à la rénovation énergétique

Plusieurs aides financières d’État existent pour encourager les travaux de rénovation écoénergétique. Explications de notre agence immobilière.


Le Lundi 22 octobre 2018
les aides à la rénovation énergétique en France

La rénovation énergétique et de manière générale la construction durable sont encouragées à bien des niveaux. Cet encouragement passe aussi par le portefeuille, avec l’existence de plusieurs aides financières.

La rénovation éco-énergétique devient nécessaire lorsque votre système de chauffage est obsolète ou consomme trop, votre toiture mal isolée, vos murs et fenêtres ne suffisent plus à faire barrage au froid et à l’humidité, etc. Bref, lorsque votre logement manque de confort, et que la vétusté de certains équipements devient un frein à la vente de votre bien immobilier par votre agence immobilière à Rennes. C’est alors le moment de faire des travaux.

Les possibilités qui s’offrent à vous

- Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) : c’est un dispositif de crédit fiscal qui permet aux ménages d’obtenir un crédit d’impôt sur une partie des frais liés aux travaux d’éco-rénovation liés à l’énergie dans leur habitation principale, amélioration énergétique réalisée dans leur habitation principale. Il concerne 15 % à 30 % du montant des dépenses en fonction de leur nature, avec un crédit plafonné à 8 000 € ou 16 000 € selon la situation du foyer fiscal. Veuillez noter que le CITE concerne aussi bien les locataires que les propriétaires clients de notre agence immobilière, pour les logements âgés de plus de 2 ans.

- La TVA à 5,5 % : certains travaux de rénovation énergétique de votre logement principal peuvent bénéficier de la TVA à taux réduit à 5,5 % : pose, installation et entretien des matériels et équipements éligibles au crédit d’impôt transition énergétique. Ici également, votre logement doit être daté de plus de 2 ans. Cette mesure s’applique aussi bien aux locataires que propriétaires et les SCI.

- Écoprêt à taux zéro : attention, ce prêt prendra fin le 31 décembre 2018 ! Il permet de ne pas avancer le financement et les intérêts sur le coût de vos travaux. Pour les propriétaires et SCI de logements construits entre 1948 et 1990. Limité à un prêt de 30 000 € sous réserve de diagnostic « performance énergétique globale » (renseignez-vous auprès de votre agence immobilière).

- Les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) : ici ce sont les fournisseurs d’énergie qui proposent une aide sur vos travaux, à la condition qu’ils soient réalisés par des entreprises agréées RGE. Ces aides peuvent être des diagnostics-conseils gratuits, des prêts à taux bonifié, des remises sur facture ou bons d’achat.

- Le dispositif Coup de pouce économies d’énergie 2018-2020 : proposé par le ministère de la transition écologique et solidaire il permet aux foyers très modestes en situation de précarité énergétique de bénéficier d’aides pour le remplacement d’une chaudière au fioul ou l’isolation des combles.

- Le programme « Habiter mieux » de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) : destiné aux propriétaires dont les revenus sont inférieurs à des plafonds régionaux ou des syndicats de copropriété en difficulté, pour des logements qui ont plus de 15 ans et n’ayant pas bénéficié d’autres financements de l’État.

- Exonération de la taxe foncière pour les travaux d’économies d’énergie : certaines collectivités exonèrent temporairement de taxe foncière les foyers qui réalisent des travaux d’économie d’énergie. L’exonération peut être totale ou partielle, pour les propriétaires de logements, occupants ou bailleurs, réalisant des travaux d’économie d’énergie dans des logements achevés avant le 1er janvier 1989, situés dans des communes où une exonération a été votée par la commune.

Pour en savoir plus:
Guide pour acheter un bien immobilier à deux 
Bilan du marché immobilier en 2018 
Ce qui change pour le PTZ en 2018 
Réussir la négociation du prix d’un bien 
L’immobilier reste une valeur sûre en 2018 
Les français très attachés à l’immobilier 
Comment renégocier son assurance emprunteur 
Comment rénover son bien avant de vendre 

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus